Démons, Anges, Humains, Shinigamis, qui que vous soyez, Londres vous tends les bras!
 

Partagez | .
 

 Contexte du Forum.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 48
Date d'inscription : 30/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans mon bureau.
William T. Spears
MessageSujet: Contexte du Forum.   Mar 30 Juil - 15:51





Bienvenue à Londres ! Est-ce la première fois que tu y mets les pieds ? A moins que tu ne sois un habitué des lieux. Mais peu importe, qui que tu sois, comme d’habitude tu as droit à un accueil d’honneur dans cette ville chaleureuse ou règne joie, bonté, pauvreté, viols, crimes et où la noblesse règne en maître des lieux ! …D’accord, les deux premiers points étaient absolument faux. Depuis le temps, vous vous trouvez bel et bien dans une capitale qui essaye de ne pas être misérable en apparence, mais où le mal ne fait qu’amplifier. Et un conseil, si vous vouliez simplement achetez une maison ici, allez plutôt chercher ailleurs, vous serez bien mieux. Et cela vous coûtera moins cher.

Vous persistez ? Très bien, emménagez donc mais on vous aura prévenus ! Vous vous êtes décidés à faire un tour en ville, histoire de voir toutes ses grandes vitrines dont vous avez entendu parler, d’avoir le journal pour être au courant de l’actualité, peut-être que vous aurez même la chance de croiser au loin le Comte Phantomhive, ou Trancy. Alors que vous les recherchez, vous tombez sur un petit marché, intrigué, vous y allez et regarder un peu partout, en ignorant les gens faisant la manche juste à vos pieds. Puis quelqu’un vous accoste avec un sourire, vous propose de goûter ses champignons ‘Les meilleurs de toute l’Angleterre !’ vous assure-t-il. Et juste pour qu’il vous fiche la paix, vous en prenez un et le mangez. C’est vrai, il n’était pas des plus mauvais.

Mais vous continuez votre marche, vous évitez un chien qui vient de vous faire une queue-de-poisson avant que son maître ne vienne s’excuser. Vous n’y prêtez pas grande attention, deux personnes habillées entièrement de blanc attirent votre regard. Voyant leurs armes et leur insigne, vous en déduisez qu’il s’agit de garde de la Reine. Plein d’espoir, vous essayez de l’apercevoir, mais elle ne semble pas être dans les parages. Ce sera pour une autre fois. Vous commencez à avoir mal aux pieds et faite demi-tour pour tomber sur un type brandissant une Bible sous votre nez en vous demandant avec un énorme sourire si vous ne voudriez pas être purifié et expié de tous vos péchés. Lui assurant que vous avez été vous confesser la semaine dernière, vous essayez de le contourner du mieux que vous pouvez, mais malheureusement, au passage vous vous cognez contre quelqu’un.

Et il n’a pas l’air des plus sympathiques. Vous observant sans aucun sourire par-dessus ses lunettes, vous vous reculez légèrement en voyant ses yeux bicolores puis déglutissez en remarquant l’outil de jardin qu’il tient en main, qu’il pourrait très bien utiliser contre vous. Balbutiant des excuses, vous vous dépêchez de vous éloigner de cette personne en costard et espérez pouvoir enfin regagner votre maison. Sauf que la rue est bloquée, quelque chose semble se passer, et vous allez tout devant afin d’être certain de ne rien rater. Mais alors qu’une musique provient au loin, on vous accoste une nouvelle fois. Une personne souriante entame la conversation, mais vous avez l’impression que quelque chose ne tourne pas rond chez lui. Il en vient au final à vous demander si vous n’avez pas besoin d’un quelconque majordome et si vous n’avez pas une quelconque vengeance à rendre envers qui que ce soit.

Heureusement, la manifestation arrive jusqu’à vous, et vous permets de l’ignorer sans paraître trop impoli. Des chevaux de toutes les couleurs défilent sous vos yeux, ainsi que des éléphants, des tigres et toute sorte d’animaux exotique, il y a même des hybrides ! Un cirque vient de s’installer dans la ville : le Noah’s Ark. Pourquoi ne pas allez le voir un de ses jours ? Il a l’air d’avoir pas mal d’artistes de haut niveau et vous distraire serait bien venu, surtout après cette journée un peu mouvementée. Qui est loin d’être finie. On vous bouscule –pour une fois que ce n’est pas le contraire- et vous tournez automatiquement la tête. Quelqu’un, un air hautain sur le visage exige de passer maintenant et tout de suite, disant que ce ne serait pas des bouffons qui l’empêcheraient de rentrer chez lui.

De toute façon, le cirque a fini de défiler, alors vous vous en allez aussi. Mais alors que vous pensiez au dîner que vous alliez manger ce soir, un renard vert s’arrête et vous regarde, avant de se mettre à rire, vite rejoins par un ornithorynque montant une girafe rouge, parlant de la pluie et du beau temps. ...Depuis quand les renards n’avaient pas peur des hommes ? Vous les regardez, avant de vous dire que ce qui est peut-être le plus étrange dans tout ça était leur comportement, leur couleur et…et qu’ils parlaient . Vous regardez autour de vous, effrayés avant que vous n’accostiez votre voisin, en lui demandant si cela faisait longtemps que les renards verts avaient envahis la ville. En voyant sa tête, vous décidez de ne pas lui parler du jeu d’échec vivant et parlant qui vient d’apparaître sur son épaule. Génial, on vous prend pour un fou maintenant. Pourtant, ce que vous voyez est bel et bien réel, vous en êtes certain ! Vous finissez par rentrer chez vous en courant, alors que les bêtes et les objets n’en finissent plus d’arriver à vos côtés, de toutes les couleurs, et provoquant un boucan impossible.

Vous essayez tant bien que mal de réfléchir et décidez d’aller dormir en vous bouchant les oreilles et en vous cachant la vue. Le lendemain matin tout à disparu. Tout semble être rentré dans l’ordre. Mais alors que vous prenez votre petit-déjeuner, une idée vous vient à l’esprit. Le champignon que l’on vous a donné. En était-ce vraiment un ? Ou alors avait-il été trafiqué ? Vous allez vous renseigner à la bibliothèque et remarquez que les effets ressemblent étrangement à ceux des champignons hallucinogènes. Vous décidez de retourner au marché pour vous expliquer avec ce type, et surtout le dénoncer. Trop préoccupé par ce que vous allez lui dire, et par la récompense qu’on vous donnera peut-être, vous ne voyez pas une calèche. Vous vous faites bêtement écraser. Et vous mourrez bêtement sur les pavés de Londres. Je vous avais bien dit d’allez vous installer ailleurs. Mais vous avez énormément de chance. Une nouvelle vie s’offre à vous. Vous avez complètement oublié celle-ci, certes mais ce n’est pas plus mal. Maintenant le tout est de savoir qui vous serez, et si vous arriverez ou non à vous en sortir dans ce trafic de champignons qui a maintenant gagné toute la ville.

♠ KNW ♠

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kuroshitsuji-n-w.forumgratuit.ch
 

Contexte du Forum.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1 - Contexte, Groupes, et Guide du forum
» Contexte du forum RPG
» Contexte du Forum
» AFTER THE CONQUEST ▲ contexte du forum.
» Contexte du forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji New World :: Papiers obligatoires! :: Passeports :: Contexte-