Démons, Anges, Humains, Shinigamis, qui que vous soyez, Londres vous tends les bras!
 

Partagez | .
 

 Silence? No. ▬ Ronyou ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 17
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : Partout sauf dans un certain bureau
Eric Slingby.
MessageSujet: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Jeu 23 Jan - 17:29


On devrait compter le nombre de "Va te faire foutre" donnés ici.





Y a des jours, on a juste envie de s’tirer une balle dans la tête, vraiment. Pourtant, j’demande pas grand-chose hein. Juste qu’on me laisse glander dans mon lit avec boisson et clopes à volonté, puis quelques secrétaires aussi. C’tout. C’pas compliqué non ? Non, faut qu’on vienne me faire chier avec de la paperasse inutile, qui le deviendra uniquement le jour où y aura plus de PQ dans toute la Dispatch et encore, je préfère essayer d’utiliser un piaf rien que pour faire chier une certaine personne, et aller faucher des gens incapables d’analyser leur cinématique tout seul. Y pouvaient pas penser à nous et à nous foutre la paix non ? Aller crever dans leur coin et…et je sais pas moi, j’aurais bien dit, qu’ils aillent crever en Enfer, mais hors de question de les laisser aux Démons, ils n’en seraient que ravi.

Il n’y a qu’une seule et unique raison pour laquelle je me lève tous les matins. …A 13h au lieu de 7, j’en conviens, mais rien à foutre, qu’ils s’estiment déjà heureux que je me pointe au bureau hein. ‘Vont pas non plus me faire chier à me lever a pas d’heures tout simplement parce que «  Gniagniagnia boulot commence à 8h et se finit à 18h sinon votre salaire sera diminué gnia gnia gnia » Allez vous torcher le cul avec votre paperasse à la con et j’me casse quand je veux, tout comme j’arrive quand je veux. M’enfin. La seule raison est simplement qu’il faut bien que quelqu’un vérifie que personne ne s’amuse à martyriser Alan. Ou ne l’envoie sur le terrain avec un abruti de première classe. Spears, si tu passes par là sache que je te vise particulièrement et que non, je n’arrêterai pas de venir te faire chier pour que tu mettes un bon binôme à Alan.

Et au passage, je te ferais bien une dizaine de doigt d’honneur mais malheureusement je peux en faire que deux en même temps. Mais pour une autre raison. Ahahah. M’envoyer à la bibliothèque. Ranger des bouquins. Tu t’fous de ma gueule ? J’ai une tête à faire le ménage et à ranger les putains de bouquins que TU as été prendre ? Ouais j’sais bien que j’ai aucune idée de qui a pris c’bouquins mais c’est toi qui a envoyé le message qui trônait sur mon bureau plein de dossiers vieux de 654594 ans.  Alors je prends n’importe quel prétexte pour t’en vouloir parce que tu pues voilà. Meilleure insulte au monde. Nan mais il est pas écrit boniche sur ma tronche. D’ailleurs j’étais prêt à te dire très gentiment ce que je pensais de cette mission, en étalant au passage mon dictionnaire d’insultes, mais un Alan sauvage –et mignon- et apparu sur mon chemin sorti de je-ne-sais-quelle-porte, me demandant où est-ce que j’allais et ce que je comptais faire aujourd’hui. …J’ai pas eu le temps de planquer cette putain de feuille.

Qui. QUI. QUIIIIIIIIIIIIIIIIIII. Aurait bien pu résister à sa tête quand il a sorti d’un air émerveillé qu’il était étonné, dans le bon sens du terme, que j’aille à la bibliothèque ranger ses livres comme on me l’avait demandé ? …C’est bien la première fois que je suis content que le bureau de Spears soit sur le même chemin qu’la bibliothèque. Donc, après avoir pu taper la discute avec Alan, j’ai bien dû me rendre à ladite bibliothèque. Alias la pièce qui pue le renfermé avec que des gens chiants qui si vous osez parler se tourne vers vous en gueulant trois fois plus fort « CHHHHHHHHHHHHHHHHT ». Connards. Rien qu’pour la forme, j’suis entré en claquant la porte. Bien évidemment la vieille chouette de l’entrée sans formes me lança un regard cour…courroucou…courr…Fuck. Un méchant regard. Genre yé souis méchant, yé né traite pas les portes comme y é fauut ! Va te faire foutre toi aussi. Comme tes bouquins à la co…Euh. …Où est-ce que… Ahaha. Z’allez rire. J’ai oublié ces putains de livres dans mon bureau je crois. Fait chier, j’dois faire machine arrière.

Sans rien dire de plus, j’vois pas l’intérêt hein, j’me cassai pour revenir dix minutes plus tard avec ces trucs là que j’étais censé ranger. …Ouaiiiis. Maintenant on fait comment pour les ranger dans l’ordre ?  Facile. ON RANGE PAS DANS L’ORDRE ET ON MET CA N’IMPORTE OU. Bwahaha. Je suis trop vil.  Sérieusement, une nouvelle fois, allez tous vous faire foutre, fallait pas me donner un truc comme ça à faire. J’étais donc tranquillement en train de mettre ça le plus n’importe où possible quand j’sais pas. Un putain de livre a décidé de se péter la gueule à deux centimètres de moi. C’est violent en plus ces trucs.

« -‘Fait chieeeeeeeeeer ! »

Et vasy que la moitié des gens se retournent vers moi d’un air courroucé parce que wesh, j’suis un délinquant qui parle dans une bibliothèque quoi.  NOOO. Je vais devoir finir ma vie d’immortel en prison à cause de çaaa ! …Rien que pour me marrer, j’ai bien envie un jour de m’accorder une pause clope ici un jour. Un jour où Alan sera en dehors de la Dispatch. Vaudra mieux. En attendant faut qu’je ramasse c’te connerie. Et alors que j’allais le ranger – à l’envers- j’aperçu une silhouette familière, et m’approchai d’elle, en profitant au passage de donner le reste de mes livres à un apprenti, rien à foutre, il avait pas à être sur mon chemin.

« -Ooooy ! Qu’est-ce tu fais là ? On t’as aussi emmerdé pour que tu… »

« -CHHHHHHHHHHHHHHT. »

V’la que la vieille en rajoute une couche. Okay. Très bien. On oublie les dix doigts d’honneur et je lui en fais un bien visible. Faut pas faire chier non plus. Tch. Au moins même si elle sembla plus que choquée, elle se tût. Heureusement pour elle j’ai envie de dire. Maintenant que je me suis occupé de son cas, j’peux enfin continuer ma discussion.

« -Bordel, on peut même plus parler tranquille ici…Tu t’es aussi fait entuber au rangement d’bouquins ? »

Que je ne ferai plus maintenant que j’ai trouvé Ronald avec qui taper la causette, que ça plaise ou non à ces gens qui passent leur journée ici. Si ils osent encore dire quoique ce soit, je crois que je leur ferai comprendre plus ou moins gentiment ce que je pense de ce lieux, et ce avant qu’ils n’arrivent à m’en virer. Quoique, ce serait bien de s’en faire virer, parce qu’après on pourra plus me demander de ranger des bouquins vu que je ne pourrai plus rentrer ici. Logique de ouf.





♠ KNW ♠

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 22
Localisation : nulle part... ou bien.. juste derrière toi nyeheheh
Ronald Knox
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Jeu 23 Jan - 21:59

« Allez tous vous faire foutre... »

je ne veux plus jamais voir personne surtout pas William sempai, qu'il aille se faire bouffer par un goule.... et ne revienne jamais.

Que de sombres pensées dans le petit cœur du jeune éphèbe, remontons un peu en arrière je vous pris. Une nuit parfaite dans ses masses soyeuse de draps tout propre, quelques mèches blondes dépassèrent de temps à autres des nombreuses couettes, un magnifique sourire extrêmement niais avait pris forme sur ses lèvres rosées. Tout cela pour dire que pour le jeune Ronald, le meilleur moment dans une journée est celui du levé lorsque vous êtes confortablement installé dans votre matelas, vous émergez tout juste, regardant le ciel de votre petite fenêtre, il faisait à peu près beau et l'astre lumineux avait déjà gravit des sommets. Seulement avec Ronald ce genre de moment précieux est extrêmement rare et à prendre sans hésiter. Cela tombait bien en ce jour il n'avait aucun travail aucun rapports à rendre rien il était pleinement, libre. Mais comme je le disais juste au dessus ce genre de moment est extrêmement rare cela dure environ plusieurs heure il était a moitié en train de rêver et à moitié réveillé quand il sentit autant dans son semi sommeil qu'en réalité un léger poids sur son épaule à travers la couettes. Une voix sauvage fit son apparition dans sa chambre, sauf que la voix sauvage n'avait rien de douce et agréable, elle lui semblait plutôt familière et franchement il aurait espéré pour rien au monde l'entendre et surtout maintenant.
Il ouvrit difficilement les yeux, mais la chambre était encore sombre donc ça allait et là ! Horrible créature a plume et à bec, il hurla de frayeur comme si en cet instant la seule chose à laquelle il pensait c'était rentrer dans le ventre de sa génitrice... de plus qu'il n'était pas, mais alors pas du tout réveillé... Comme si ça ne suffisait pas la lumière violente du matin pénétra sa chambre lorsqu'il aperçut son chef qui ouvrit ses rideaux brutalement. Il se cacha de la lumière avec ses bras nus le tout dans une pose bien ridicule.

« Vous êtes encore endormit a cette heure Knox ! Franchement, vous me faite honte, avoir un jour de repos ne signifie pas ne rien faire de votre journée, plutôt que de rester les bras en l'air la bouche ouverte et les yeux fermés rendez vous utile et apportez immédiatement toutes cette pile de document à tous ces endroits de la dispatch. »

Par curiosité il jeta, tout en restant dans la même pose, un petit coup d’œil a son réveil... constatant qu'il n’était que huit heure à peine il maudit donc tout ce qui se trouvait autour de lui et principalement William T Spears qui quittait sa chambre en se remontant ses lunettes et son oiseau de malheur qui lançais un regard narquois a ce pauvre jeunot, avant qu'il ne pu souffler la tête de son supérieur apparut au niveau de sa porte et sortit un gros « MAINTENANT !! » avant de disparaître en claquant sa porte et faisant voleter quelques feuilles.

C'est dans un grognement remplit de nonchalance qu'il s'habilla aussi rapidement que possible prit le gros paquet de feuille et partit dans les différent lieux dit et faire ce qu'il détestait faire... son travail.

« Allez tous vous faire foutre... »

Voilà ou nous en étions.... à la bibliothèque, tellement à la masse qu'il ne savait même pas ce qu'il faisait au milieu de celle ci, a moitié endormi quand il ente,dit une nouvelle voix familière... ho non pas encore... Ah çà allait c'était Éric.

« -Bordel, on peut même plus parler tranquille ici…Tu t’es aussi fait entuber au rangement d’bouquins ? »

Le jeune homme se retourna lentement vers son collègue, la tronche défoncé si l'on peut dire des cernes noires sous les yeux un regard vide des cheveux en bordel... enfin encore plus que d'habitude et surtout la bouche entrouverte comme un cadavre... il y avait de quoi s’inquiéter. Et oui même s'il est génial en tant normal, si on le réveil de cette manière il est plausiblement comparable à un animal en peluche autiste et unijambiste … le pauvre.

Il mit bien cinq bonne minutes à dévisager le blondinet qui le regardait et … craqua

« GYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAh WILLIAM JE TE HAIIIIIS »

Il balança les feuilles en l'air en déchira la moitié et les autres il les piétina au sol, tout ceci... dans la bibliothèque.
Quoi il est censé se taire ? FUUCK !
Il se recoiffa rapidement se frotta les yeux se mit à sourire à Éric

« Yoooo Riric comment ca va aujourd'hui ? La forme ? Je suis d'humeur massacrante pour ma part Ha-Ha-Ha................................... »


Dernière édition par Ronald Knox le Mar 28 Jan - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : Partout sauf dans un certain bureau
Eric Slingby.
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Jeu 23 Jan - 22:33


Tes livres tu peux te les mettre où j'pense.





Oy. Il est vivant ? Vous êtes sûr ? J’sais pas il a une tête de poisson crevé, genre même moi j’ai pas c’t’air là après une gueule de bois. Ce qui…Ouais okay. C’ptêtre parce que j’en ai trop souvent que ça me fait presque plus rien physiquement. Ou alors je m’y suis habitué. …Rah et puis j’en ai rien à foutre on va pas commencer à se poser des questions existentielles alors qu’on est au beau milieu de la bibliothèque à une putain d’heure à se faire chier à ranger des connards de bouquins qui devraient apprendre à se ranger tout seul avant que je shoote dedans et que je les serve en pâture aux anges avec les reste du maudit piaf. Bon. En attendant j’sais pas ce que je fais de Ronald. Il a l’air à moitié crevé et…Et voilà c’est tout.

« - T’as enfin croisé un miroir et tu t’es rendu compte que t’avais aucune chance contre moi pour la secrétaire du bureau 86 ? »

Ca, ça le ferait peut-être réagir. On ne sait jamais après tout. Et puis dans le pire des cas, j’peux me casser sans rien dire, ou alors le traîner hors d’ici. Je sais. En fait ce sont les livres qui ont tout complotés. Il s'est fait agressé et violé par cinq d’entre eux au coin de c’te pièce. Là maintenant. Ou cette nuit. Ils l’ont attiré je sais pas comment, et du coup il a pas pu dormir et…Et ta gueule Eric ouais. Même pour ta conscience ce sera mieux.

What. Pourquoi il se met à gueuler ? Où est le bouton off ? Si je lui crie «  Ta gueule connard » ça va marcher ? Naaan. Il vaut mieux lui foutre une baffe ou un pain, il réagira certainement plus vite. Ceci dit, il s’arrêta tout seul, avant même que je lève la main. Tch. C’est même pas drôle, on peut même plus frapper les gens pour une raison valable ici. Va falloir bientôt que je me trouve un défouloir. Je sais pas trop qui ni quand, mais je finirai bien par trouver hein. Maintenant, il me suffit juste de trouver pourquoi l’autre gosse a hurlé le nom de Spears. Oh attendez. Y avait une suite après son nom. Il a dit qu’il le haïssait. C’est pas une grande nouvelle. Mais lui au moins, il le dit avec le cœur. Je devrais prendre exemple sur lui, mais je suis certain que ce serait plutôt mes poings qui finiraient par parler et j’ai pas spécialement envie de me faire renvoyer ou je ne sais quoi tout ça à cause de ce crétin qui se prend de haut.

« Ouais ben, le jour où tu trouveras quelqu’un qui l’apprécie hormis l’autre tapette, c’sera un miracle s’tu veux mon avis. »

J’aurais pu prendre des surnoms moins sympa pour Sutcliff, mais comme il est pas dans les parages, ça signifie qu’il ne peut pas m’entendre, ne peut donc pas réagir et conclusion, c’est pas drôle, ça peut pas finir en baston. Tch. Hein. What. Pourquoi. Des feuilles. M’arrivent. Dessus. Il a cru qu’on était à Noël là ? Ou à Carnaval plutôt et il s’est mis en tête de faire des confettis ? Hey, il aurait dû me prévenir, j’aurais pu lui apporter tous mes dossiers en attente. Il en aurait eu pour au moins trois mois. Minimum.

« -Ta gueule avec tes surnoms ou j’m’arrange pour que la bibliothécaire t’appelle Ronyouchet à la prochaine fête nocture. »

Riric et puis quoi encore. Il voulait pas non plus que je lui fasse de la panade et que je lui donne la becquée hein ? Nan mais, si il continue à m’appeler comme ça, j’suis certain que y aurait des apprentis qui en prendraient de la graine, et je préfère à ce qu’ils continuent de me fuir que de venir me demander des nouvelles en m’appelant Riric. Le premier qui fait ça, il se ramasse ma Faux dans sa tronche. C’est bizarre elle aura tendance juste à ce moment-là à m’échapper des mains. Quelle coïncidence.

« -On peut savoir c’que t’as fait hier soir pour être dans cet état ? »

Nan j’prends pas des nouvelles, j’veux juste pas qu’il dépasse mon tableau de chasse. Même s’il risque pas soi-dit en passant. Même si il est plus jeune, c’connu, les filles préfèrent ceux qui ont plus d’expérience et les plus matures. Je vais aller m’étouffer pour de bon maintenant. …Quoique ça dépend des cas. Parce que la bibliothécaire qui se ramène une fois de plus a pas vraiment l’air de m’apprécier. Et Ronald non plus d’ailleurs. Je ne vois vraiiiiment pas pourquoi. Ptêtre à cause des papiers par terre. Et du boucan. Peut-être.

« - CA VOUS AMUSE PEUT-ÊTRE DE METTRE LE BAZAR PARTOUT ALORS QUE DES PERSONNES RESPECTABLES TRAVAILLENT ? »

C’dommage, j’suis pas une personne respectable je crois. Certain même. Mais bon on s’en branle un peu j’vais certainement pas m’écraser devant la vieille mégère qui doit être de mèche avec Spears. Ils iraient très bien ensemble tiens j’viens d’y penser. Peut-être qu’avec leur mutuel balai dans le cul, ils arriveront à se l’enlever. Et on aura la paix. Mais ce n’est qu’un rêve malheureusement.

« C’bon, on travaille aussi là, foutez nous la paix. »

« -…Vous m’en direz tant. »

Blah blah blah. Tu comprends pas quoi dans «  Ta gueule » ? J’le lui ait peut-être pas dit mais j’crois que ça se lit assez fort sur mon visage. Très bien. Je comptais à la limite regarder Ronald ramasser ses petits papiers là, ou du moins le forcer à le faire, mais vu qu’elle réagit comme ça, elle aura qu’à se démerder seule avec hein.

« -Tch. Viens j’te propose d’aller dans un endroit plus tranquille ça gueule trop ici. »

A qui la faute ? Certainement pas de la mienne. Ahaha. Bref, mettant une main sur l’épaule du plus jeune, je le poussai un peu afin de le faire bouger et…Et bah vu que la bibliothécaire bloquait le chemin vers la sortie, je nous enfonçai un peu plus vers la bibliothèque en faisant malencontreusement tomber des livres. Ca l’occupera et elle évitera de nous chercher comme ça. Avec un peu de chance elle dégagera même peut-être du chemin de la sortie.

« - ‘Tain journée de merde. J’sais pas c’qu’ils ont tous aujourd’hui mais y font bien chier. »

Je lâchai un soupir, me mettant machinalement contre une vitre et regardant quelques instants le plus jeune en mettant automatiquement mes mains dans mes poches. Bon. Trouver un moyen de se détendre sans buter la moitié des choses et des gens sur son passage. J’sens que finalement, le plan d’aller fumer dans la bibliothèque c’sera pour aujourd’hui. Maintenant même. Sortant mon paquet, fuck il était presque vide, par pure politesse, ouais ça existe chez moi parfois, j’le tendis vers l’autre blond.

« -T’en veux une ? »






♠ KNW ♠

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 22
Localisation : nulle part... ou bien.. juste derrière toi nyeheheh
Ronald Knox
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Mar 28 Jan - 19:47


« - T’as enfin croisé un miroir et tu t’es rendu compte que t’avais aucune chance contre moi pour la secrétaire du bureau 86 ? »

Oy Oy Éric même a moitié endormi, il ne répondra pas mais Ronald t'as entendu..... et tu vas pas lui faire croire que tu es si peu au courant de ce qu'il se passe dans le petit et ridicule monde restreint des shinigamis, tout le monde le sait pourtant c'est un fait Ronald Knox et Éric Slingly sont les plus gros fêtard, les plus gros dragueurs et les plus grosses commères que la dispatch n'ait jamais vu, et les deux réunis dans l’équipe la moins doué, la plus empoté.... on ne le répétera jamais assez mais « aaaah la belle équipe.... » .
M'enfin passons, en cet instant Ronald est toujours dans sa période de transe et ce cher Riric (si tu lis dans mes pensées saches que je t'appelle comme je veux!na!) a été l'élément déclencheur, comme à son habitude il aime bien tout explosé, bah c'est exactement ce qu'il a fait sans réellement vouloir le faire.

C'est à présent le moment de respirer un bon coup en ignorant à 40% les propos de son collègue fermant les yeux durant quelque seconde et s'imaginer dans une prairie de fleufleur rouges avec pour compagnie sa tondeuse qu'il vient tout juste de nettoyer, parce que ça aussi.... c'est bien jolie d’aller éclater la tête des types qui doivent mourir mais après faut se nettoyer toute la sanquette, et je vous garantis que le sang qui sèchent c'est pas ce qu'il y a de plus simple à nettoyer... bref reprenons le rêves de quelques seconde.....

« -Ta gueule avec tes surnoms ou j’m’arrange pour que la bibliothécaire t’appelle Ronyouchet à la prochaine fête nocture. »


Comment peut-il se concentrer si le grand dadet baraqué ne faisait que parler sans cesse c'est pas croyable ça, on peut pas avoir un moment de paix à soi tout seul... enfin il serait p'tetre temps qu'il prenne la parole à son tour parce que bon c'est bien beau mais là on ne fait que le rabaisser lamentablement ou lui faire comprendre qu'il va devenir cet animal en peluche autiste et unijambiste dont on parlait plus tôt.
Et puis vas y qu'il se remet a parler pour quoi ? Pour prendre des nouvelles ? OH mon dieu demain c'est l'apocalypse sur terre et le boulot a gogo pour nous. Que se passe-t-il Éric tu vas lui faire peur.

* enchaînement de chose trop longue à décrire et franchement inutile *

« -T’en veux une ? »

Ok maintenant Ronald le regarda vraiment avec une tête de mue de cigale, en même temps Éric est quand même la personne qui se fiche d'absolument tout sauf de son nombril et de celui d'Alan. Il lui fit egalement comprendre par son regard qu'il ne bousillerai pas ses poumons d'immortel.

« … Oy Eric.... tu te sens bien ? Un peu nauséeux ? Tu as eu une soirée trop chargé ?.... Tu sors plein de choses bizarre et ne me dit pas que t'essaye d'être gentil, c'est le vieille sorcière de la bibliothèque elle t'as fait quelque chose nan ?.... je le savais cette mégère a toujours était louche... »

Il en était désormais sûr, cette femme était déjà en temps normal étrange, mais alors là elle était carrément ignoble elle a transformé Éric LE plus grand gaillard de la dispatch.... Si elle arrive a exercer sa magie bizarre sur lui elle pouvait sur tout le monde, et même sur Ronald et elle l’appellera Ronyouchet ….. Pourquoi je sors ça ?

...

« ...Si t'essaye de lui parler tu vas la tuer primo et secundo si tu fais ça toute les nouvelles recrues prendront un malin plaisir a te surnommer Riric, donc évite, pour ton bien de faire ça sempai... »

oui... c'est maintenant que lui revienne en tête toute les phrases d’Éric... revenons en a cette secrétaire du bureau 86... il la connaît bien elle il s'est même pris le râteau de sa vie avec elle, oh oui une magnifique chevelure d'un blond immaculé, ses prunelles bleutées et ses long cils mis en valeur par une petite touche de maquillage.... sauf qu'il n'a pas l'air d'être au courant...

« Ah... et concernant la secrétaire du 86 …. Elle fait dans le Yuri... tu sais avec sa voisine du bureau 87 …. toutes les deux.... ensemble.... Comme Sutcliff sempai et l'aut' abruti avec son pigeon et puis pas la peine de faire ton mâle dominant ça va j'ai bien compris que ta proi- * marmonne* je ferais mieux de me taire * »

C'est vrai la si sa supposition est infondée il va se faire massacrer.... Ronny en tant que commère accompli a bien compris le lien de plus en plus proche avec Alan sempai hehehehe-ahem bref, restons en là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : Partout sauf dans un certain bureau
Eric Slingby.
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Mar 28 Jan - 21:32


Sérieusement, pas d'incendie?




Bon, fuck, tu la prends ou t’la prends pas c’te clope ? J’vais pas rester comme ça éternellement à te regarder me fixer d’un air ahuri. Il a mangé quoi c’matin franchement ? C’est même pas comme si j’avais ne serait-ce qu’essayé de l’empoisonner. Nan c’pas encore arrivé. Si j’devais empoisonner quelqu’un, j’essayerais d’abord sur Sutcliff, faut pas croire. Au moins, avec Ronynouchet –nouveau surnom- il m’fait pas tout l’temps chier en me disant de travailler. Et lui au moins il a compris la notion de s’amuser. Même si sa compagnie ne remplacera jamais celle d’Alan bien évidemment. C’complètement différent. Si on me demande de choisir entre les deux, y a pas photo. L’choix serait vite fait, désolé Ronyou. Lui au moins il me regarde pas comme ça quand j’lui parle. …Ouais, j’crois que je me ferais légèrement tuer s’il voyait c’que j’avais en main. Baaah. On dira qu’elle s’est trouvée PAR HASARD dans mes mains juuuste au moment où j’étais dans la bibliothèque. Méchant hasard. Qui a très bon dos.

« -J’espérais juste qu’t’allais m’aider à foutre « malencontreusement » l’feu ici. M’tout compte fait, j’te filerais plutôt une allumette, c’sera moins d’gâchis. »

Rangeant le paquet, en en prenant une pour moi au passage quand même, je regardai un instant vers la direction que l’on avait prise. Visiblement la bibliothécaire devait être en train de ranger le bordel qu’on avait absoluuuument pas installé, vu qu’elle ne semblait pas arriver pour le moment. Tant mieux. Une personne en moins sur le dos, qui f’rait pas chier dans l’immédiat. Ouais parce qu’on peut parier qu’elle reviendrait à un moment ou à un autre, malheureusement. Tch. On peut jamais avoir la paix ici.

« -Tch. Avec ça, on risquerait d’se faire renvoyer pour quelques jours, ou une merde dans le genre. T’pas une autre idée pour l’emmerder ? Et si ça fait chier Spears au passage, c’t’encore mieux. »

C’quoi c’putain de chantage qu’il me sort l’autre pignouf ? Le premier qui m’appelle Riric, j’lui colle mes poings dans la figure et il m’en donnera des nouvelles. Ou alors j’m’arrange pour leur arracher les dents une par une, ça leur évitera de le prononcer à l’avenir. Mais bon, s’il s’agit des nouvelles recrues, ‘suffirait de leur lancer un regard noir pour qu’ils prennent peur. Pires que des humains ces gens. Mais c’tellement drôle de les voir s’écarter quand on passe en espérant un jour devenir un Shinigami. …C’qui ont pas l’air de bien comprendre et de bien saisir, c’est que s’ils s’retrouvent dans l’équipe Londonienne, y se taperont un boss plus que chiant et d’la paperasse à n’en plus finir. M’bon. La paperasse c’pas comme si j’m’en occupais hein.

« Mais ouais c’est ça…S’tu veux mon avis, l’envie de m’appeler comme ça leur passera bien vite. »

Passant une main dans mes cheveux d’un air désinvolte, j’en profitai pour allumer ma clope. Avec tout ça, j’l’avais presque oubliée, c’qui serait bien dommage, alors que j’avais justement l’occasion de faire faire une crise cardiaque à la moitié des gens de la bibliothèque avec c’truc. Bah, si on m’accuse de quoi que ce soit, si j’brûle rien, j’pourrai toujours faire semblant d’rien et me faire passer pour une victime. …Okay j’ai pas vraiment l’profil type d’une victime. On pouvait toujours essayer hein. J’passerai pour un martyr alors. Essayerai plutôt. Bref. En l’entendant déblatérer son discours là, j’ai pas pu m’empêcher d’avoir un sourire en coin.

« -T’con toi, ‘fallait pas s’gêner pour demander les deux, elles acceptent. Ouais et si Sutcliff pouvait lui enlever son balai dans l’cul, ça nous aiderait ptêtre. Ou qu’il l’garde avec lui la journée, ça nous f’ra des vacances. »

P’tit moment de silence parce que j’ai simplement pas assimilé la fin de sa phrase. Mais c’fait chier de pas avoir compris alors je me la répète mentalement en espérant comprendre c’te fois. Bah. Fuck. Quitte à passer pour un con, autant lui demander ça ira plus vite.

« -Qu’est-ce que t’as compris ? »

Histoire qu’j’voie si j’dois lui donner une gommette ou non, selon c’qu’il a compris. Bref, j’regardai un instant en face d’moi, avant de remarquer qu’y avait un mec assis à une table un peu plus loin, visiblement plongé dans son livre. Bah. Rien de très intéressant au premier abord. Ouais mais au second par contre. Si on se penchait un peu plus sur l’identité de la personne, c’tait plus intéressant. Sans le quitter des yeux, je fronçai légèrement les sourcils, reprenant la parole.

« -C’pas Skigh là-bas ? Qu’est-ce qu’il fout là ? Il est censé être en mission avec Alan dans dix minutes, bordel. J’te jure que si il le laisse en plan, j’lui refait le nez, gratuitement, avec la tronche qu’il se paye il pourrait qu’me remercier. »

Nan, j’stalke pas le brun, je m’informe sur ce qu’il doit faire dans la journée. C’différent. Et au passage j’vais gueuler chez une certaine personne pour savoir pourquoi son binôme, c’est le gros plouc dont le putain de nom s’trouve juste au-dessus du mien sur la liste. J’suis certain que c’est fait exprès. Là, j’innocente le hasard pour une fois. J’suis certain qu’il a rien à voir là-dedans. Nan, c’te fois c’est une grosse conspiration du papivore contre moi. Rien d’autre.

« -‘Tain, ils auraient pas pu choisir quelqu’un d’autre ? »

Genre moi ouais. Mais ça, ça leur semble trop difficile. Nan, ils préfèrent faire chier tout le monde en se cassant la tête justement pour faire chier les autres. En fait c’est à ça que se résume leur travail. Faire chier au mieux les autres, le plus possible, le plus efficacement possible et le plus vite possible. C’tout. Moi aussi j’veux bien être payé pour ça. Mais c’déjà ce que j’fais en quelques sortes. Sauf qu’il me faudrait quelqu’un pour s’occuper de ma paperasse. Genre le blond à côté. J’suis certain qu’il en serait raaavi.





♠ KNW ♠

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 22
Localisation : nulle part... ou bien.. juste derrière toi nyeheheh
Ronald Knox
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Jeu 30 Jan - 15:33


Allumer le feu ?..... et comme Éric est très intelligent il veut foutre le feu alors que nous sommes actuellement au fin fond du bâtiment, intelligent en effet.... Désolé Éric mais il n'a pas tellement envie de rejoindre l'univers des têtes de poulpe grillés, les takoyaki il préfère les manger plutôt que d'y ressembler. Les shinigamis ont beau avoir un système de régénération plutôt efficace Il en aurai au moins pour plusieurs jours de rétablissement. Riric à déjà une tête de truand donc c'est pas bien important...
En revanche s'il devait trouver une idée pour les emmerder, oui parce qu'il faut que cela fasse chier les deux en même temps de préférence... combo quoi. Alors il faudrait que cela touche à l'ordre des shinigamis au lois ou a son pigeon et pour la mégère.... elle déteste le bruit et la saleté.... une maniaque 100% pur jus. Il y a donc moyen de tous les faire chier. Mais le problème est maintenant....les deux zozo là, ce sont des feignasses pas possible jamais il ne feront quelque chose d'ennuyeux où il faut faire des efforts.

« -T’con toi, ‘fallait pas s’gêner pour demander les deux, elles acceptent. Ouais et si Sutcliff pouvait lui enlever son balai dans l’cul, ça nous aiderait ptêtre. Ou qu’il l’garde avec lui la journée, ça nous f’ra des vacances. »

Hmm Eric tu devrait connaître Ronald ce n'est pas qu'il déteste en avoir plusieurs dans on lit bien au contraire ça lui est deja arri-... ahem bref ce n'est pas le problème... il a toujours aimé être le centre d'attention, si elles font leur choses de leur coté c'est comment dire... différent de ce à quoi il est habitué il aime être le mal dominant, le mâle alpha, même si à coté d’Éric il est juste le petit dragueur de base...

Ah ça le simple fait que William accepte l'idée que le rouquin soit fou de lui serait déjà un grand changement et s'il pouvait se décoincer un peu imaginez un peu le paradis sur Terre... enfin à la dispatch, plus de remontrance et si William râle sur quelque chose ils pourraient toujours le faire chanter quand à sa relation fortement prononcé dans le yaoisme, quel bonheur.

« -Qu’est-ce que t’as compris ? »

Mince il a entendu.... diversion, diversion

« Qu'est ce que j'ai compris moi je sais pas... j'ai compris quelque chose ? Peut être ai-je compris quelque chose mais que je ne sais pas encore que je l'ai compris ou alors cette chose a comprise que je l'ai compris mais je nie le fait de l'avoir compris parce que cela poserai problème de l'avoir comprise, ou alors tout simplement j'ai compris une chose que je n'aurai pas du avoir compris donc je nie le fait d'avoir compris cette chose. Cette chose comprise est alors en fait pas tout à fait comprise ou alors j'ai surtout compris ce quelque chose en ne voulant pas l'avoir comprise elle devient donc INCOMPRISE !   
….
…. »


Elle est belle la diversion à Ronyou, parfaite même je dirais.

« Oh au fait Éric j'y ai un peu songé mais si tu veux vraiment les emmerder et faire le plus gros combo de ta vie ça serait peut être de passer nos deux immensités de paperasse à la broyeuse et faire des milliers de confettis que l'on ordonnerai aux p'tits nouveaux de disperser dans la bibliothèque et nombreux lieux de la dispatch ou bien de faire un feu générale de notre boulot devant la grande bibliothèque... »

Bon à présent il ne doit même plus songer à ce qu'il a pu comprendre hehehe, bref ou allons nous maintenant ? Voir Skigh ? Qui c'est ça..... jamais entendu parler...

« -‘Tain, ils auraient pas pu choisir quelqu’un d’autre ? »

OhOh je vois je vois ou du moins Monsieur le petit malin comprend tout désormais, plus de temps il passera avec Éric plus il renforcera sa certitude quand à ce qu'il a compris, et c'est alors qu'il se retourna de la manière la plus trollesque possible, un sourire qui s’étend jusqu'aux oreilles un regard niais et des sourcils mesquin bien en hauteur.*

« OhOhoh je vois a présent c'est clair j'ai tout compris hehe ! »

*
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : Partout sauf dans un certain bureau
Eric Slingby.
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Jeu 30 Jan - 16:40


Accouche maintenant.





…Quoi ? Wow. J’sais pas ce qu’il vient de me sortir mais j’ai lâché après même pas deux secondes. C’tait quoi encore ma question ? Ah oui. Qu’est-ce qu’il avait compris. Et si il y avait bien une chose que je n’avais pas compris bah c’était sa réponse. Et j’crois que ma tête reflétait bien le fond de ma pensée et ce que j’avais pu ressortir de son bla-bla inutile : rien. Le vide complet, intersidéral. Non mais sérieusement, qui aurait pu comprendre un truc aussi…Absurde ? J’aurais à vrai dire, même préféré écouter Spears me parler de mes rapports vieux de 51849 ans qui doivent traîner quelque part dans mon bureau, que d’essayer de déchiffrer ce qu’il essayait de faire passer comme message. Hn. C’était louche tout ça. J’suis certain que j’ai loupé un truc et qu’il a pas envie de me le dire parce que…Bah je sais pas moi. Bah, après tout, ça ne pouvait pas être bien important, pas que j’en ai rien à foutre de sa vie mais…Si en fait. Même si je l’accorde, les heures au bureau seraient certainement plus longues s’il n’était pas là. Mais même. Ca n’empêche que j’en ai rien à foutre de sa vie, j’veux juste savoir qui est c’qu’il ramène et m’assurer qu’il ne me dépasse pas sur certains points. Bien que au fond, j’en aie un peu rien à foutre.

« -Si t’avais fermé ta gueule, t’aurais épargné ta salive et t’aurais évité de gâcher mon temps. »

Ouais je sais que s’il avait pas donné de réponse, j’aurais râlé de toute manière et je lui aurais fait une remarque mais bon. Que voulez-vous, faut bien que je râle pour la forme. Et que je fasse des commentaires désagréables aussi, sinon c’est pas drôle. Faut me comprendre. Même si je suis certain que la moitié des personnes ne comprendront pas mon fonctionnement de pensée, mais ils ont qu’à aller se faire foutre, c’est pas de ma faute s’ils sont pas assez intelligent pour réfléchir et me comprendre. Ils ont qu’à s’en prendre à eux même.

« L’confettis, c’pas mal comme idée, en effrayant assez les mioches, y a moyen qu’ils nous balancent pas, c’moins risqué qu’le feu. En plus, vu la taille des confettis, j’crois qu’il serait impossible de savoir exactement de quel rapport ça vient, ils vont pas s’faire chier à essayer de reconstituer les papiers, ou alors le temps qu’ils le fassent on aurait déjà réussi à leur convaincre d’nous donner des congés payés. »

Ce qui risque de ne jamais arriver en fait. Mais je vais arrêter de me plaindre sur ce point là. Pour la simple raison que le mec qui fait chier à râler en disant ne pas avoir assez de congés payés, bah c’est Spears. Et qu’en aucun cas, faudrait qu’on fasse un quelconque lien entre lui et moi. Bref. Mis à part ça, faudrait se concentrer sur le cas de Skigh. C’quoi ce nom déjà ? On devrait interdire les gens comme ça à la Dispatch. Parce que primo il a une sale gueule, et deuxio son nom ressemble à rien. Si j’avais une serpillère, j’l’aurais appelée comme ça. Ca lui irait à ravir. J’aurais pu trouver quelque chose de plus dégradant, mais la lunettes des chiottes c’est déjà Spears et le PQ Sutcliff, ou rapports, ça dépend d’mon humeur.

En fait, plus j’y pense, plus je me dis qu’il vaut mieux que c’bouffon ne fasse pas sa mission avec Alan, il serait plus un boulet qu’autre chose, et il risquerait de lui faire plus de mal qu’autre chose aussi. Ouais en fait, reste assi là, mais j’irais quand même m’énerver sur toi parce que…Bah parce que pas de chance, c’toi qui a été assigné comme étant le binôme de MON apprenti –ex en fait mais rien à foutre- et que si tu veux te plaindre, t’as qu’à t’en prendre à l’autre con qui se prend pour un haut placé tout simplement parce qu’on lui a foutu des gens sous ses ordres, dont un truc on sait pas trop ce que c’est mais ça va traîner partout, ça fout rien, et ça fait chier les gens. J’parle de l’autre travelo hein.

« -Tch. Ca m’couterais quoi si j’lui fous sa tête dans son livre ? »

Après j’peux faire autre chose qui fera plus ou moins mal. Mais qui suffira à le tenir éloigné du brun, parce qu’au final c’est ce qu’il y a de mieux à faire, le tenir loins de mon ancien apprenti, parce qu’il a une sale gueule qui me revient pas et que je suis certain qu’il ne serait pas capable de mener à bien la mission qu’on lui a donnée. Et encore moins de mener à bien celle qui consiste subtilement à veiller à ce qu’Alan ne fasse pas de crises. Bon. Tant qu’il ne se bouge pas de sa chaise, on va le laisser tranquille pour le moment. …Et vl’a que l’autre recommencer avec ces « j’ai compris ! », ‘tain compris quoi ? Il a enfin remarqué qu’entre ces deux oreilles c’était aussi le vide intersidéral ? Non mais sérieusement, qu’il s’explique ou qu’il la ferme. Parce que continuer comme ça, ça risque de se finir mal.

« -Bordel, mais qu’est-ce qu’t’a compris ? Et si c’pour me ressortir la réponse de tout à l’heure, va t’jeter par la fenêtre ça m’fera plaisir et tu pourras te rendre autrement utile qu’en faisant c’te tête en disant qu’t’a compris. »

Ou alors j’m’occupe de Skigh, puis j’le fous dans les bras de Ronyou, comme ça c’est lui qu’on accusera et pas moi. Ahaha. Plan foireux. Vaut mieux qu’il se jette tout seul par la fenêtre, ce sera plus rapide, moins fatiguant pour moi et plus plausible pour la direction. Quoique. Ils seraient encore capable de me dire que je l’ai poussé alors que j’étais à vingt mètre de lui. Depuis le temps qu’ils cherchent quelque chose à me redire, hormis les papiers non fait, ils ne s’en priveraient pas je pense. Mais quand j’les fait, ils sont jamais contents non plus. La dernière fois, ils ont pas voulu croire que c’tait la pomme qui avait assassiné la victime. Pourtant j’l’ai bien vu, c’est elle qui lui a lancé l’couteau dessus. … Ouais non, PERSONNE n’avait fait rouler c’te pomme vers le couteau pour faire avancer plus vite les choses. Bah, c’était ça ou il allait se pendre. Le résultat revient au même.

M’enfin, il faudrait que je pense quand même à me calmer un peu au niveau comportement. Ahaha la bonne blague. Faut pas rêver non plus, j’vais pas me mettre à tout respecter, mais faudrait qu’j’évite d’me faire trop remarquer, sinon je pourrais dire adieu à mes… « sorties nocturnes » on va appeler ça comme ça. Et puis c’est certain que si il apprenaient le nombre de personnes décédées alors qu’elles n’étaient pas sur la liste, et , surtout, que s’il venait à apprendre qui leur infligé ça, j’en prendrais pas mal dans la gueule. Et j’préférerais éviter, j’suis pas encore au bon compte.





♠ KNW ♠

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 22
Localisation : nulle part... ou bien.. juste derrière toi nyeheheh
Ronald Knox
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Jeu 30 Jan - 21:25


Ouai mais s 'il avait fermé sa gueule comme il dit.... Éric aurait posé un millier de questions absurdes et inutile auxquels ils ne voudrait pas répondre pour la simple et bonne raison qu'il tiens a rester en vie avec son beau visage !
Quoique cela pourrait être amusant de le provoquer de manière a ce qu'il affirme de vive voix ce qu'il ressent pour Alan-sempai, il en frémit déjà de plaisir, il devrait le filmer, il deviendrais le big boss de la dispatch que dis-je le dieu mouhaha-.... pardon...
Et puis avouons le voir rager Éric est teeeeeellement amusant que ça en serait presque grisant, donc oui Ronald continuera a e faire perdre ton temps mais on sait tous qu'au fond il aime bien ça Riric qu'on lui fasse perdre son temps même s'il préfère que ce soit Alan qui lui fasse perdre, huhu.

« des congés payés. »

…. c'est tout ce qu'il a retenu du discours d’Éric, pour le reste il a simplement compris qu'il avait toujours de très bonnes idées, c'est un fait Ronald est un génie, il est tout de même un des plus jeune à être devenu Shinigami... bon son boulot n'est pas toujours top, mais ce n'est pas de sa faute. C'est évident que si on le met avec son sempai tout rouge, il va plus se faire harceler pour jouer le gentleman avec lui plutôt que de travailler correctement... le pauvre petit.
Bon Ronald peut sourire bêtement pendant qu’Éric est en plein cas de conscience il a même la tête qui fume... enfin presque.

« -Tch. Ca m’couterais quoi si j’lui fous sa tête dans son livre ? »

Techniquement il a déjà sa tête son son bouquin... tellement dessus qu'il va faire attendre la dulcinée d’Éric, quel tas d’incompétents je vous jure... l'un est prêt à défoncer tout le monde par jalousie et l'autre oublie tout pas fainéantise.... je retire ce dernier point les deux blonds en sont le parfait exemple.

« C'toi qui voit je m'en fiche un peu personnellement vu la tête qu'il a, les muscles qui ont l'air si peu développé, même si c'est moi qui étalerait sa tête sur la table il perdrait connaissance... »

Ah ouai il a l'air aussi malade qu'Alan … mais pas dans le même sens, lui on dirait vraiment qu'il va crever... comment un shinigami peut tellement avoir une tête de cadavre... au moins il ne fera pas concurrence.

« -Bordel, mais qu’est-ce qu’t’a compris ? Et si c’pour me ressortir la réponse de tout à l’heure, va t’jeter par la fenêtre ça m’fera plaisir et tu pourras te rendre autrement utile qu’en faisant c’te tête en disant qu’t’a compris. »

Mouhahaha là ça devenait intéressant, mais lui dire directement ce qu'il avait compris serait trop simple et ma foi trop ennuyeux, faut s'amuser un peu dans la vie.

« qu'est ce que tu me raconte me jeter par la fenêtre reviendrais juste à me défigurer pendant quelques heures je ne vois pas l’intérêt... en plus je vais morfler alors... non merci.
J'ai compris simplement ce que j'ai compris, c'est pas une devinette bon sang réfléchis un peu tu t'en rendra compte tout seul et ça sera un exploit et même pas la peine que je te donne un indice... »


Ronald regarda le type qui n'avait pas l'air de bouger le moindre sourcil..... et se tourne vers Riric

«  Oy ça ne t’énerve pas toi ? Que ce type difforme avec son nom de marque de spaghetti te snobe comme ça ? Il ne s'est même pas retourné quand tu lui a parlé et il a un sale air hautain ! »

Peut être qu’Éric se trompe et qu'il n'est même pas en duo avec Alan.

« Oyyy machin, oui toi là avec ton journal.... tu dois bien aller bosser avec Alan-sempai dans peu de temps ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : Partout sauf dans un certain bureau
Eric Slingby.
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Ven 31 Jan - 17:50


Deux contre un? Naaan.





Donc, il ne m’empêchait pas du tout d’aller le frapper. C’est ça qui était bien avec Ronald. En même temps, si je ne m’attendais pas à cette réponse de sa part, je ne lui aurais pas demandé. Et puis même, s’il m’avait fait « mais nooon c’est trop dangereux », rien à foutre qu’est-ce que ça peut bien me faire que ce soit dangereux ou non ? Bref, j’ai très envie de lui étaler la figure sur son livre. Parce que. Parce que c’est lui qui est en binôme avec Alan, et oui c’est une raison suffisante. Avec un peu de chance, Spears comprendra le message et la prochaine fois ce sera moi à la place de Skigh. Ou alors il fera le bouché et…Et continuera de foutre des incompétents à ses côtés qui ne feront que le ralentir au lieu de l’aider. Oui, même si je les ai jamais vus agir sur le terrain, ce sont tous des incompétents. En tout cas à côté d’Alan. Oy, il a eu le meilleur instructeur, donc il est aussi un des meilleurs Shinigami, ça va de soi.

« -Laisse-le moi, mais s’il en reste, t’peux toujours en faire c’que tu veux. »

Bah ouais, moi j’veux juste pas qu’il aille avec Alan, l’reste je m’en fous un peu. Y peut aller vivre sa vie après comme il le sent, c’pas mon affaire. Mais il a pas à approcher mon apprenti, point final. Et s’il l’a pas compris, bah j’vais lui faire comprendre, c’tout c’que je lui veux. Et il a pas intérêt à recommencer. Si on le remet en binôme avec le brun, bah il aura qu’à refuser, point final. C’est pas compliqué, si ? Bref, revenons-en au blond. L’intérêt de le jeter par la fenêtre ? Bah m’défouler, c’est tout. Y peut quand même comprendre que ça me ferait du bien non ? Bon j’pense pas, et c’doit pas être aussi amusant pour lui.

« -Justement c’est ça l’but que tu morfles. Et qu’est-ce qu’tu veux qu’je foute sans indices ? J’suis pas dans ta tête, heureusement. »

Les mains toujours dans les poches, je regardai l’autre pignouf là, me faisant intérieurement la même remarque que le plus jeune. Tch. Aucun respect, franchement. Mais bon, dans un sens, ça m’arrangeais, j’pourrais encore plus lui en mettre dans la gueule. Et maintenant que Ronald en parle, j’arrive à lui trouver des airs de ressemblance avec Spears, une raison de plus de lui frapper la gueule. Bon. Maintenant faut rester un minimum discret hein, j’suis sûr que la bibliothécaire est pas si loin que ça. On va dire qu’je me suis fait un peu trop remarquer par elle, autant faire les trucs derrière son dos maintenant, c’sera plus drôle et tout aussi efficace hein.

What. Qu’est-ce qu’il fout l’autre ? Pourquoi il va lui parler ? Y m’crois pas capable de reconnaître les gens ? ‘Fin bon, il a raison hein dans un sens. C’pas comme si je connaissais touus les gens de la Dispatch. Ici, si j’le connais, c’est simplement parce que j’ai fait des recherches. C’pour ça qu’j’suis certain que c’est lui. Le pire, c’qu’il relève même pas la tête quand on lui parle, genre…Genre il en a rien à foutre. Aha. On va voir si il va encore en avoir rien à foutre longtemps. Voyant qu’il prenait son temps pour répondre au plus jeune, j’en profitai pour me mettre plus derrière Skigh qu’en face.

« -Hm…Humphries ? Je suis désolé mais j’ai autre chose à… »

…Hn, c’tait quoi cet espèce de moue en parlant d’Alan, genre c’est le parasite d’à côté qui sert juste à faire poterie ? Y s’croit meilleur peut-être l’autre connard ? Mais bon, il a enfin daigné relevé la tête et en voyant Ronald, il finit déjà pas sa phrase. Aha. Après tout, j’crois que notre équipe est léééégèrement connue un peu partout dans la Dispatch. Et du coup, il a du faire le lien entre Alan et Ronald. Juste pour voir sa tête j’aimerais bien me remettre devant lui, mais ce sera nettement plus drôle s’il me voit pas tout de suite.

« -Euh…Oui, pourquoi ? »

Mais c’est çaaaa, essaye de t’rattraper. On f’ra comme si tu t’enlisais encore plus espèce de…J’sais pas j’trouve même pas de nom pour lui. Bien, j’pense qu’il est temps d’arriver dans la discussion, nan ? Mettant brusquement une main sur sa table, le faisant sursauter par la même occasion, ce fut à mon tour de faire une espèce de moue. Parfaitement pathétique ce type. Comme les trois quart des gens ici en fait.

« -Tu nous expliques alors c’que tu fais toujours ici ? »

Je sais que ça m’arrange, mais j’vais pas non plus aller le crier sur tous les toits hein. On va faire comme si de rien n’était. En attendant, on dirait qu’il sait pas quoi répondre l’autre. Il fait la même tête qu’un poisson hors de l’eau à ouvrir et à fermer la bouche. Bon y veut s’expliquer ou j’continue ? Bon. On essaye de se retenir un minimum et pour la première fois de ma vie j’vais penser au partage. Qui m’arrange bien évidemment faut pas trop rêver. Soupirant légèrement, je tirai un sa chaise en arrière, en tout délicatesse *kof*.

« -Ronald, à toi l’honneur, j’te l’tiens s’tu veux. »

…Nan en fait c’est trop dur d’attendre, après tout il s’en est pris à Alan. Vasy que j’te frappe « malencontreusement » l’arrière de la tête. Baah non c’pas du lynchage du tout. J’l’ai déjà dit, c’juste pour lui faire comprendre.






♠ KNW ♠

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 22
Localisation : nulle part... ou bien.. juste derrière toi nyeheheh
Ronald Knox
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Sam 1 Fév - 16:00


« -Laisse-le moi, mais s’il en reste, t’peux toujours en faire c’que tu veux. »

Hein ? Qu'est ce que tu veux qu'il fasse, désolé de te décevoir mais le jeunot il ne frappe pas pour une raison aussi futile que « tu as piqué la place avec mon collègue favoris d'amuuuuur »... Généralement quand il frappe un individu c'est pour se défouler... bon faut dire qu'il a bien envie de se défouler, ça serait plutôt amusant, puis vu sa gueule cela ne se remarquerai pas beaucoup et au moins il aurait compris la leçon. Quand bien même si c'est la proie d’Éric il ne va pas la lui prendre vous savez Éric en colère... ce pauv gars va mourir! Après c'est qui qui va gueuler parce que l'on fait baisser les effectifs de shinigami, c'est toujours le même, William et son pigeon. OUI son pigeon il râle aussi, c'est la conscience du fort intérieur à William.

« Oy pourquoi je te le piquerai c'est ton problème.... enfin le siens plutôt. Bref, je n'ai pas l'intention de me briser les os pour satisfaire tes envies démoniaque désolé de te décevoir, venge toi sur l'autre plutôt ! »

Son habituel sourire nonchalant montrait parfaitement qu'il en avait strictement rien à faire que ce pauvre gars se fasse démonter la mâchoire par le plus bourru des shinigami, il a assez à faire il ne va pas non plus se préoccuper d'histoire qui ne sont pas celle de demoiselles et puis quoi encore. Surtout qu'ici, à la dispatch, il ne se passe pas souvent grand chose autant vous dire qu'une bagarre, il vaut mieux l’apprécier, cela fait passer le temps, comme au collège quand deux marmots se battent, la c'est pareil sauf qu'ils ont le quadruple de leur age.

« -Hm…Humphries ? Je suis désolé mais j’ai autre chose à… »

GAAAAAAAAAAAAAAAAAH comment il oser parler du plus sympathique, la petite peluche du troupeau de Spears, sans Alan pour calmer Éric, sans Alan pour apaiser William non mais qu'est ce qu'il ferait le pauvre Ronald, sans parler qu'il a un but avec lui... il doit a tout prix réussir à voir si Alan tient le coup pendant une soirée et confirmer également ce qu'il pense d’Éric, on ne sait jamais peut être préfère-t-il les femmes...
Bref ça il ne le laissera pas passer le jeunot, HORS de question il peut se moquer du gros bourru, de l'autre transsexuel rouge de toute façon tous le monde se moque de lui, le dernier alors là tant qu'il veut.... mais pas Alan sempai !
En plus il essaye de se rattraper le pignouf nan mais il se prend pour qui, il a devant lui deux phénomène la scie et la tondeuse, autant vous dire que quand ils sont en mission ensemble c'est à eux deux que les bouquins de souvenirs se remplissent le plus facilement... et que par la même occasion les rapports sont plus gonflés.... Zut, m'enfin vous voyez l'idée.

« -Ronald, à toi l’honneur, j’te l’tiens s’tu veux. »

Le jeune Blondinet n'a pas l'intention non plus de faire un tapage après tout c'est le rôle d’Éric ça. Il s'approche lentement de la victime :

«  Oy,Oy t'as pas l'air de bien saisir mon petit qui tu as en face de toi, t'as l'air un peu lent a la réflexion, Éric que pense-tu de le réveiller un peu il n'a pas l'air vraiment apte à aller travailler là.
On a peut être une réputation de gros sauvages dans notre équipe mais a part not chef tu n'a plutôt pas intérêt à faire le moindre faux pas avec nous. De plus apprend une chose si tu ne veux pas crever..... t’approche pas d'Alan sempai... pour ton bien »


« J-Je .. »

« HEIIIIN je n'entend pas bien ! t'as perdu ta langue ou quoi ? »

Le jeunot se tourne alors vers son sempai.

«  Je n'ai pas spécialement envie de me salir les doigts fais ce que tu veux après tout c'est ta proie. »

"BANDE DE SALE MÔME VOUS FAITE QUOI ENCORE DAN MA BIBLIOTHÈQUE SACRE?"

Super maintenant c'est la mégère qui débarque de plus qu'elle fait encore plus de bruit que Ronald un peu plus tôt....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 02/08/2013
Age : 22
Localisation : Partout sauf dans un certain bureau
Eric Slingby.
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Dim 2 Fév - 19:43


Toi manger livre.





Sérieusement, comme avait-il pu oser parler d’Alan de la sorte ? J’sais pas, y crois pt’être qu’il le connait bien et qu’il a le droit de…Bah de faire comme si on lui avait pas dit de travailler avec lui ? Connard. Il ne s’rend pas compte de la chance qu’il a. Double connard. Ou connard² si on préfère. Bref, y mérite qu’on lui bute la gueule. J’vois pas pourquoi d’ailleurs je changerais d’avis maintenant qu’on l’a abordé. On va juste faire un peu durer le bon temps avant qu’il ne se ramasse le bureau en plein dans la face de manière gracieuse et…et je sais pas. Trouvez un mot vous-même. Maintenant je dois trouver le meilleur moyen de lui faire payer ses paroles. Qu’est-ce qui ferait le plus mal ? On va donc laissez Ronald se charger du blah blah. Moi c’pas mon fort. J’préfère frapper que parler, c’plus amusant et c’est moiiiins chiant. Beaucoup moiiiiiiiins chiant.

« -Ouais c’serait con de devoir faire des heures sup’ parce que y en a un qui glande dans la bibliothèque au lieu de faire son travail. »

Qeuwa ? Non pas du tout. On est pas non plus en train de glander dans la bibliothèque. On nous a demandé d’y aller en nous confiant une mission on ne peut plus …gratifiante ? Bref. Ronald venait de lui donner un conseil on ne peut plus clair et on ne peut plus utile. Si toi pas Ronyou ou moi, toi pas approcher Alan okay ? Et encore, quand c’est Ronald, j’veille à ce qu’il y ait une certaine distance de sécurité. Oy, faut pas rêver non plus. Vaut mieux être trop prévenant dans son cas que l’inverse. D’ailleurs j’sais pas ce que je fais encore ici. Sachant qu’il n’est pas avec son binôme et qu’il doit aller sur le terrain, j’peux pas le laisser seul. Je devrais tout de suite voir où il est et s’il va bien. Mais ce sera un peu pas discret si je fais ça maintenant tout de suite. On va donc attendre de lui avoir cassé la gueule, mais on va accélérer un peu les choses. Pas envie qu’il arrive quoique ce soit au brun moi.

Sauf qu’il a pas l’air de comprendre le gros pignouf. Malgré ce que lui a dit le plus jeune. Booon. On va passer à l’étape supérieure hein. Alors que le type à la tondeuse et à la coupe bizarre –pas de commentaire merci- finissait sa phrase, je soupirai avant de…Bah de perdre patience et de lui plaquer la tête dans son livre. Dit bonjour aux paaages et à la taaaable. Et mange la surtout. Elle demande que ça. Ton nez aussi. Avec un peu de chance il sera plus beau qu’avant. Chirurgie gratuite. Avec ça, il pourra s’acheter…Je sais pas de nouvelles lunettes, j’sais pas si le « crac » qu’on a entendu c’était ses lunettes ou son nez. De toute manière j’en ai strictement rien à foutre. C’est pas comme si ça allait l’handicaper très longtemps. Mais bon. J’ai même pas eu le temps de répondre quelque chose que la charmante voix de la bibliothécaire retentit. Et merde. Oy. Elle vient de me traiter de môme là ? Mais bon c’est vrai que comparé à elle… Bon. J’ai pas spécialement envie qu’elle appelle la moitié de la direction à la rescousse.

« -Strictement rien, y faisait trop d’bruit en plus de saccager vos livres, alors on a essayés de le faire taire avant de repartir pour…vous évitez du travail ? »

Je suis trop convainquant, vous pouvez pas tester. Et si je pouvais lire dans ces pensées, j’ai l’impression qu’elle me renvoie mon fuck de tout à l’heure. Bwhu. Elle ne m’a donc pas oublié. C’est bête. Ca aurait été tellement plus pratique. Bon y a plus beaucoup de plans qui se proposent à nous maintenant, si elle n’est pas capable de me croire. Pourtant tout était parfait non ? Y avait même le ton qui allait avec, j’en suis certain.

« -Maah. En fait j’vais juste… »

Putain, v’la qu’elle recommence à crier. Baaah. On va pas l’écouter. Et pour montrer mon grand désintérêt, j’vais regarder Ronald pour voir si il pense la même chose que moi. C’est tellement pas passionnant de savoir ce qu’elle nous veut. J’imagine que c’est soit : parce qu’on a gueulé, parce qu’on a foutu un peu le bordel déjà avant, parce que…bah parce que je suis tranquillement en train de fumer dans sa chère et tendre bibliothèque ou …parce qu’elle en a marre de nous.

«-T’as pas une idée pour la lui faire fermer ? »

Je hais les gens qui parlent de trop. Ca sert strictement à rien. A part te faire perdre ton temps et d’enquiquiner aussi parce que personne ne s’intéresse à ce que tu dis. Tiens avec ça, je sais même pas ce que devient Skigh. Il a toujours la tête dans son livre. Il a l’air vachement con comme ça. Mais bon c’pas comme s’il avait eu l’air intelligent ne serait-ce qu’un jour.

« -…On pourrait toujours essayer de déplacer la fête de ce soir ici sinon, elle saura au moins ce que c’est du bruit. »

Okay j’avais absolument pas marmonné discrètement mais rien à foutre. Le but n’était pas vraiment d’être discret. Donc si elle a entendu, tant mieux pour elle elle se rendra peut-être compte que c’est inutile de nous faire une remarque maintenant.








♠ KNW ♠

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 9
Date d'inscription : 01/08/2013
Age : 22
Localisation : nulle part... ou bien.. juste derrière toi nyeheheh
Ronald Knox
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    Mar 4 Fév - 9:31


Pauvre Éric, ce n'est pas souvent que nous avons droit à un cas de conscience de sa part tout en gardant une tête des plus « jem'enfoutiste » au monde, il est fort notre Riric. Ronald personnellement il n a un peu rien à faire de frapper ce type, primo il ne le connaissait absolument pas secundo frapper gratuitement à la Dispatch pour presque rien cela pourrait ruiner à son image, vous savez les nouvelle se rependent particulièrement vite ici, les commère sont nombreuses. Et tertio, d'accord il se fiche royalement d la mission avec Alan même s'il n’apprécient guère ce n'est pas ses oignons, c'est plus le rôle d’Éric de le faire, de plus que comme cela il pourra prendre un malin plaisir a le regarder se faire éclater la tronche par notre Berserk de service, c'est ti pas beau ça quand même.

« -Ouais c’serait con de devoir faire des heures sup’ parce que y en a un qui glande dans la bibliothèque au lieu de faire son travail. »

Haha tu crois qu'il se sent concerné le jeunot, là il n'est juste bon à dévoiler son petit sourire narquois, il passait simplement au mauvais endroit au mauvais moment, il n'a rien à se reprocher et puis l'autre pignouf ne l'a pas entendu dire de méchanceté à son égard, autant vous dire qu'il est blanc comme neige le jeunot, le parfait saint ! Ahem... enfin faut pas abuser non plus... Des heures supp il en a eu dans la semaine... Il entend encore la voix de l'autre asperge avec son pigeon qui passait alors qu'il parlait et parlait simplement à une secrétaire qui l'AVAIT appelé, et l'autre qui sort ses habituelles phrases sanglantes... « KNOX on ne fait pas du gringe alors que l 'on devrait rédiger ses rapports ! Heures supplémentaires pour vous ? ». Comme vous pouvez le constater avoir du succès n'a pas que ces points positifs loin de là.

Je vous annonce qu' Éric a CRAQUE yeaaaah ! Le jeunot avec sa MERVEILLEUSE coupe de cheveux est ravit de voir que son décompte avant que Riric ne craque avait un timing parfait. En même temps c'est l'unique point qui peut être prévisible pour le grand blond, la baston. Oui parce que lorsque l'on va en mission avec lui faut être prêt a une chose faire attention qu'il ne dégomme pas tout le monde sur son passage, parce qu'ils ne sont pas fou la haut les morts ils les connaissent, autant vous dire que l'on a intérêt a revenir avec une super bonne excuse.

AHHHHH Éric vient de sortir une excuse censé ! C’était exceptionnelle même si la voix et son expression faciale le trahissait c’était un bon début, et Ronald était là pour hocher bêtement de la tête de haut en bas pour le suivre dans son raisonnement. Mais bon même si c'était une vieille harpie elle ne se ferait pas avoir si facilement juste après avoir foutu le bordel dans son havre de paix... En plus elle gueule deux fois plus maintenant, posons nous les mains sur les oreilles ça atténuera le bruit.

Un instant Ronald tourna sa tête vers la loque toujours rétamé sur la table à l'aide d'un unique coup de Slingly.... Oy s'il était pareil en mission il ne devait pas faire long feu, prions pour ne jamais tomber sur lui ou alors trouver une excuse valable pour expliquer les raisons de sa mort...
Deux soupirs plus tard Éric repris la paroles :

« -…On pourrait toujours essayer de déplacer la fête de ce soir ici sinon, elle saura au moins ce que c’est du bruit. »

« Hmm mais c'est que ce n'est pas con ton histoire Eric, je m’occupe des invités et de convaincre quelques jeunes recrues de préparer et d'organiser tout ça. »

Oui il a des larbins et oui il va inviter en grande majorité des filles, de toute façon les filles en règle générale sont bien plus bruyante que les hommes. Ils ne sont pas discret ? Rien à faire dans tout les cas elle saura que ce sont EUX qui ont organisé ce genre de chose et c'est vrai pour la plupart des cas.

« Par contre maintenant tu es sur que tu vas avoir Willipigeon sur le dos.... regarde l'autre larve, elle a l'air crevé avec un seul coup... au moins le coté positif... c'est qu'il n'ira plus en mission avec Alan.. peut être même plus en mission du tout... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Silence? No. ▬ Ronyou ~    

Revenir en haut Aller en bas
 

Silence? No. ▬ Ronyou ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kuroshitsuji New World :: Welcome in London! :: Shinigami Dispatch Society :: Bibliothèque-